top
logo

Vos déclarations de CNSS

Nous avons 5 invités en ligne

Please update your Flash Player to view content.
Home Gestion des Conflits
Gestion des Conflits
Écrit par Administrator   
Vendredi, 08 Janvier 2010 19:42

Dans de nombreuses situations qui mettent en conflits   deux , trois ou un groupe de personnes ,il faut accepter certains compromis si on veut que cette relation continue .

Une petite concession de la part de l'une des parties suffira souvent . les deux parties doivent '' Assouplir '' leur positions de temps en temps .

Pourquoi est - il si difficile de faire un compromis   ?

L'une des raisons est peut - être que  beaucoup de gens  établissent des positions  si rigides et si défiants au départ  qu'un compromis pourrait être interprété comme ''  une faiblesse '' ou '' échec ''

Faire un compromis signifie souvent simplement modifier certains avantages ou gratifications .  Plutôt que d'abandonner et peut être de perdre la  Face , d'un substitut plus intéressant que celui qu'elle reçoit  actuellement .

Parfois ,le conflit peut  baisser  le rendement du travail  donc un impact sur le chiffre d'affaire et les bénéfice par la suite .

Certains patrons d’entreprises  essaient de créer  des conflits dans le groupe du travail  pour contrecarrer les grèves parfois cette stratégie sociale ne réussisse pas et les choses se compliquent par la suite  .

Les  relations humaines doivent se préparer   :

1-  Le facteur de bonne volonté :

la restauration de n'importe quelle relation repose sur la bonne volonté que mettent  les deux parties ; si votre volonté est sincère ,vous pouvez peut être découvrir la même attitude en face .

Faire simplement l'effort de discuter sur la  façon d'arranger les choses peut faire de vous un gagnant dans  les relations humaines  .

2- Communiquer de façon  ouverte :

Une bonne communication est l 'élément vital  de toute relation saine chaque fois que l'on répare une relationla priorité devrait être donnée à une transfusion de communication libre et ouverte .

Il est important de choisir le bon moment (quand vous pensez que l'autre partie va être réceptive

,le bon endroit ( tranquille et à l'abrides interruptions ) et la discussion devrait s'ouvrir de façon pacifique, qui ne soit pas menaçante .

3- Résoudre les conflits

- Si quelqu'un est peu sûr  de lui  mais non - coopératif  donc son style consistera à éviter .

- Si  quelqu'un est sûr de  soi et coopératif  donc on tendra à  s'accommoder .

- Si  on est sûr de soi et non-coopératif donc jouer un jeu de gagner ou perdre

En général

Lorsqu'on est  sûr de soi  , coopératif ,capable de faire des compromis cela  favorise la résolution des conflits

même lorsqu'il existe des divergences , la clé c'est d'accepter les concessions .

-4 -  Faire des concessions ou souffrir

Dans de nombreuses situations qui mettent en jeu deux personnes ,il faut accepter cetains compromis si on veut que cette relation continue .

une petite concession de la part de l'une des parties suffira souvent .

Plus souvent encore les deux parties doivent assouplir leur positions de temps en temps

Beaucoup de gens  établissent des positions si rigides  et si défiantes au départ qu'un compromis pourrait être interprété comme  une faiblesse  ou un échec  .

La théorie du  BÉNÉFICE MUTUEL faire un compromis signifie souvent simplement modifier certains  avantages

ou gratifications .Plutôt que de d'abandonner et peut -être de perte la face ; une de parties peut accepter de donner un avantage  diffèrent en échange d'un substitut   plus intéressant que celui qu'elle  reçoit actuellement .

Quand il existe un conflit entre deux personne elles peuvent parfois devenir gagnantes toutes les deux grâce à une  substitution de récompenses . Lorsque le conflit oppose deux individus sans lien hiérarchique ou qui ne sont pas en concurrence directe , son enjeu peut paraitre mineur .

La réalité est plus complexe comme il n'y a pas toujours de faits tangibles sur lesquels s 'appuyer , le ressenti et l 'irrationnel prennent le dessus .

Tous dépend en suite de la personnalité de chacun . Un tempérament analytique gérera plus facilement la situation qu'un émotif avec qui il faudra agir avec diplomatie et douceur .

Un individu confiant dans la nature humaine abordera un conflit avec pour objectif de le dépasser avec cette personne il sera facile d'entrer dans le vif du sujet

Au contraire , une personne méfiante aura tendance à fuir ou à basculer dans l'agressivité Pour adopter la discussion sainement , tachez d'anticiper les réactions de votre interlocuteur afin de choisir les termes les plus adaptés

A suivre ...............

Mise à jour le Lundi, 10 Septembre 2018 18:51
 

bottom